CalendrierCalendrier  FAQFAQ  AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 You deserve that somebody takes care of you ✯ Elliora

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Senara Ryder
Je me suis manifesté : 100 fois sur mes : 32 ans et je préfère : les hommes et je dois ma tête à : emy

Message(#) Sujet: You deserve that somebody takes care of you ✯ Elliora Dim 24 Juin - 13:36


   
 
Poor thing

 

 
Sa vie s'était stabilisée, et Senara avait encore du mal d'y croire. Tous les matins, elle avait encore cette sensation étrange qu'elle allait devoir fuir, qu'elle vivait dans cet immeuble abandonné et qu'aucun avenir ne l'attendait. Pour se rassurer, elle s'était souvent dit que c'était une bonne chose de vivre au jour le jour. Mais la vérité, c'était qu'elle se sentait bien mieux depuis qu'elle avait repris le cours de sa vie. L'ex voleuse avait maintenant sa propre petite maison, un boulot qui lui permettait de payer ses différentes factures, et surtout, elle avait décidé de reprendre des études. Être serveuse ne durerait donc que le temps d'avoir son diplôme en poche et de trouver un employeur, à moins qu'elle ne décide de lancer sa propre entreprise. Et puis elle était soutenu par Gabriel et Chris, ainsi que par Viktor. Avec des amis aussi gentils et précieux, elle ne pouvait qu'être encouragée et parvenir à atteindre enfin ses rêves. Le cœur léger, sa vie prenait enfin du sens et Senara apprenait la définition du mot heureuse pour la première fois de sa vie.

Ce soir-là, elle sortait justement de chez Gabriel, un sourire aux lèvres après qu'ils aient passé des heures à jouer de la guitare ensemble. Commençant à marcher, la brune se demanda si elle allait rentrer chez elle à pied ou en taxi. D'un côté l'air était agréable, et une petite marche nocturne ne pourrait que lui faire du bien. Mais d'un autre côté, ça faisait une sacrée trotte. Se mettant en marche, Senara se dit qu'elle verrait bien ce qu'elle ferait une fois en route. En attendant, elle traversa l'avenue, appréciant la vision de ces belles bâtisses. C'était un peu comme aller au musée, bien qu'elle trouvait dommage que la majorité de ceux qui habitaient dedans ne se rendaient pas compte de la chance qu'ils avaient. C'est alors que, passant devant une énième maison, Senara aperçut ce qui ressemblait fort à un androïde parmi les poubelles. Mais ce dernier était salement endommagé, et avait visiblement été jeté avec les détritus sans aucune intention d'être réparé. Une vision des plus tristes qui la fit s'arrêter. Car malgré les mécanismes visibles, sa ressemblance avec les humains était toujours frappante. Senara ne put s'empêcher de ressentir de la compassion, tout comme elle en ressentait devant les SDF qu'elle croisait dans la rue. Doucement, elle s'approcha de l'androïde. Était-il encore fonctionnel ? Après l'avoir observé, elle tendit la main pour toucher celle de l'androïde et voir s'il réagissait encore ou s'il était... mort ?

 
panic!attack

∇▲∇▲

she just wanna be free
Elle rêvait de devenir invisible : tout voir, tout entendre, tout apprendre, sans que rien de palpable ne signalât sa présence. Elle ne serait plus qu'une onde, un souffle, un parfum peut-être, rien qu'on pût toucher ou attraper.

©️ alaska.

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Elliott
Je me suis manifesté : 94 fois sur mes : 3 ans de vie. J'exerce la fonction de : androïde à tout faire et punching ball et je préfère : Erreur Système et je dois ma tête à : szop (vava) you_complete_mess (signa)

Message(#) Sujet: Re: You deserve that somebody takes care of you ✯ Elliora Mer 27 Juin - 14:02

you deserve that somebody takes care of youLa journée avait commencé comme normalement, comme toutes les autres. Elliott avait préparé le petit-déjeuner de son propriétaire et il avait fait le ménage avant que ce dernier ne se lève. Comme à son habitude, l'homme semblait grincheux au réveil et ne prononça pas un seul mot, se contentant de s'asseoir à table pour manger. Elliott avait tout fait comme d'habitude et pourtant, l'homme leva soudain les yeux vers lui avant de jeter son assiette au sol, assiette qui se brisa en mille morceaux. Il hurlait que c'était mauvais, mais Elliott savait que c'était bon. Après tout, il n'avait rien changé du tout. Il continua à l'insulter de tous les noms, mais Elliott n'y faisait pas attention. C'était courant, c'était devenu une habitude, une triste habitude. Il s'apprêta à ramasser les bouts d'assiette lorsque son propriétaire lui donna un coup de pied qui l'envoya valser un peu plus loin. Alors aujourd'hui, il avait décidé de commencer dès le matin. Récemment, il n'y avait pas un jour où l'androïde ne se faisait pas frapper au moins une fois. Et comme à chaque fois, il ne comprenait pas. Pourquoi cet humain qui avait pourtant payé une petite fortune pour l'avoir faisait ça ? Pourquoi le détestait-il à ce point alors qu'Elliott faisait tout ce qu'il lui demandait et qu'il était des plus obéissants ? "Je suis désolé si je vous ai offensé, Dorian. Je vais nettoyer et vous préparer un nouveau repas." Il se releva tandis que ses circuits s'alarmaient suite au coup qu'il avait reçu. Ça finirait par se calmer, de toute façon.

Il ramassa donc enfin les restes de nourritures et les morceaux d'assiette avant de se remettre aux fourneaux. Mais c'était sans compter sur son propriétaire qui l'interrompit. Avant qu'Elliott n'ait pu l'interroger sur ce qu'il pouvait faire pour lui, l'homme se remit à le frapper. Cette fois, il ne semblait pas vouloir s'arrêter. Il ne cessait de répéter qu'il allait le détruire pour de bon et que, cette fois, personne ne le réparerait. L'androïde ne comprenait toujours pas un tel déferlement de haine. "Avez-vous consommé de l'alcool, Dorian ?" Il n'aurait sans doute jamais dû poser la question car ça mit l'homme encore plus hors de lui. Il ne semblait pas vouloir s'arrêter et tous les systèmes d'Elliott tiraient la sonnette d'alarme. Mais il ne fit rien. Il n'était pas comme ces androïdes déviants qui avaient développé une conscience. Lui, il était obéissant. Alors si son propriétaire avait décidé de le casser, il ne pouvait rien faire contre ça. Il ne savait pas combien de temps ça avait duré, mais finalement, Dorian le jeta dehors, parmi les ordures, déclarant que c'était là qu'était sa place. Puis, il retourna à l'intérieur en laissant Elliott là. Un peu partout, on voyait le liquide blanc, synonyme de sang pour les androïdes, l'un de ses bras ne semblait plus fonctionner et ses jambes semblaient refuser de bouger. En gros, il ne pouvait rien faire, juste attendre la fin. Attendre que les ordures le ramassent.

Aurait-il dû se sentir triste ? Aurait-il dû avoir peur ? Il n'en savait rien puisqu'il ne ressentait rien de tout ça. Il ressentait toutefois une certaine incompréhension, plus forte que d'habitude. Il y avait toujours cette même question qui revenait: Pourquoi ? Il n'obtiendrait sans doute jamais de réponse, mais il ne pouvait s'empêcher de se le demander encore et encore. Il ne savait pas depuis combien de temps il était là, mais soudain, quelqu'un s'arrêta devant lui. Au départ, Elliott avait cru que son propriétaire avait changé d'avis et qu'il était revenu le chercher, mais il réalisa rapidement que ce n'était pas le cas. C'était une femme. Elle le regardait de façon étrange, d'une façon qui lui était inconnue. Dorian ne l'avait jamais regardé comme ça, mais Elliott savait qu'il n'y avait aucune haine ni colère dans le regard de cette femme. Cette dernière finit par tendre la main pour entrer en contact avec celle d'Elliott. Elliott leva légèrement la tête pour mieux voir l'inconnue tandis qu'un sourire se dessina sur ses traits. "Bonjour. Je m'appelle Elliott. Que puis-je faire pour vous ?" Même dans cet état, il sortait encore cette phrase préprogrammée, la phrase qu'il avait sans doute prononcée le plus durant sa courte existence.


© 2981 12289 0

∇▲∇▲

Why is the world like this ?
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Senara Ryder
Je me suis manifesté : 100 fois sur mes : 32 ans et je préfère : les hommes et je dois ma tête à : emy

Message(#) Sujet: Re: You deserve that somebody takes care of you ✯ Elliora Mer 27 Juin - 17:24


   
 
Poor thing

 

 
Senara se demandait comment cette machine avait pu être endommagé à ce point. Ça ne ressemblait pas à un accident et comme le quartier était plutôt riche, c'était étrange de laisser son androïde avec les poubelles au lieu de le réparer. Idem si on voulait en changer. Pourquoi ne pas ramener ce modèle en magasin pour en avoir un autre ? En plus, même si elle ne s'y connaissait pas beaucoup en androïde, celui-ci avait l'air récent. C'était vraiment bizarre qu'on l'ait mis aux ordures. En tout cas, elle ne savait pas comment les gens faisaient pour simplement les utiliser avant de les mettre au recyclage. Lorsqu'elle les voyait, la brune avait toujours cette sensation qu'ils n'étaient pas juste des machines, même si elle avait pris cette habitude de les appeler ainsi à force d'entendre les Lost Children en parler en mal. Ils étaient si... semblables à l'homme. Et puis leur ressemblance ne s'arrêtait pas à l'extérieur. Un jour, en tombant sur une émission qui parlait de CyberLife, Senara avait découvert que même à l'intérieur, leurs biocomposants étaient similaires. Ils avaient une pompe jouant le même rôle que le cœur, un mélange chimique, le thirium, qui leur servait de sang bleu, et tant d'autres équivalents. C'était aussi pour cette raison que la brune s'était toujours sentie mal à l'aise lorsqu'elle attaquait des androïdes pour revendre les biocomposants sur le marché noir. Même si la logique lui imposait de croire que ce n'était pas du meurtre, sa conscience la travaillait. Et surtout, ça ne faisait que retourner à un vieux problème de l'humanité : haïr et détruire ce qui est différent, ce qui nous fait peur. Aujourd'hui tout était différent. Avec l'aide dont elle avait pu bénéficié, Senara avait quitté ses vieux démons - pour au moins un bon moment l'espérait-elle - et arrêtait de réprimer ce sentiment de compassion qu'elle éprouvait pour ces humanoïdes. « Bonjour. Je m'appelle Elliott. Que puis-je faire pour vous ? » demanda l'androïde en levant la tête vers elle. Cette phrase lui fit encore plus mal. Même cabossé comme il était, il restait aimable et disponible, prêt à servir son propriétaire. « Est-ce que tu vas bien ? » demanda-t-elle, sans vraiment savoir si cette question pouvait avoir du sens pour lui. « Tu es salement endommagé. Qu'est-ce qui t'es arrivé ? » Une nouvelle question qu'elle posa en s'agenouillant devant la machine, et en observant les réparations dont l'androïde aurait bien besoin.

 
panic!attack

∇▲∇▲

she just wanna be free
Elle rêvait de devenir invisible : tout voir, tout entendre, tout apprendre, sans que rien de palpable ne signalât sa présence. Elle ne serait plus qu'une onde, un souffle, un parfum peut-être, rien qu'on pût toucher ou attraper.

©️ alaska.

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Elliott
Je me suis manifesté : 94 fois sur mes : 3 ans de vie. J'exerce la fonction de : androïde à tout faire et punching ball et je préfère : Erreur Système et je dois ma tête à : szop (vava) you_complete_mess (signa)

Message(#) Sujet: Re: You deserve that somebody takes care of you ✯ Elliora Dim 1 Juil - 1:41

you deserve that somebody takes care of youLa jeune femme qui s'était arrêtée devant lui avait l'air gentille. Elle semblait s'intéresser à lui et à son bien-être, même s'il ne comprenait pas bien pourquoi. Dorian ne s'était jamais intéressé à ce genre de choses. Il ne faisait que crier et le frapper. Pour aucune raison. Elliott savait qu'il n'avait rien fait de mal et pourtant, il s'était toujours excusé, avait toujours tenté de mieux faire jusqu'à aujourd'hui. Aujourd'hui, ça semblait différent. Dorian l'avait jeté dehors et n'était pas venu le chercher pour le réparer. Non, vraiment. Il ne comprenait pas du tout ce qui se passait. Il savait juste qu'il était cassé, plus que d'habitude, et que sans réparations, il ne pourrait jamais accomplir les tâches demandées par son propriétaire. Il avait levé les yeux vers l'inconnue et lui avait demandé s'il pouvait faire quelque chose pour elle. C'était un peu idiot au fond étant donné qu'il ne pouvait vraiment pas faire grand chose dans son état. Mais il était programmé ainsi. Elle lui demanda s'il allait bien. Elliott la regarda un instant, un petit air d'incompréhension sur le visage. Est-ce qu'il allait bien ? Que signifiait aller bien ? Parlait-elle de son état général ?

"Je suis cassé. J'ai besoin de réparations. Mais Dorian va bientôt venir me chercher pour s'en occuper." C'était ce qu'il disait, ce qui était ancré au fond de lui, mais quelque part, il y avait une petite voix. Une voix presque inaudible qui disait que Dorian ne reviendrait pas et qu'il ne s'occuperait certainement pas de ses réparations. Mais encore une fois, Elliott ignora cette voix. L'une des raisons pour lesquelles il l'ignorait tout le temps depuis qu'elle était apparue, était sans doute la peur de souffrir. S'il prenait pleinement conscience de ce qu'il avait subi toutes ces années, il serait triste, malheureux, misérable. Et il ne voulait pas expérimenter ça. La jeune femme lui demanda ensuite ce qui s'était passé. Elliott n'avait aucune raison de ne pas répondre, alors il reprit la parole. "Dorian était en colère. Il m'a cassé. Il me casse souvent. Mais il me répare toujours. D'habitude, il me laisse dans l'appartement. Je ne sais pas pourquoi il m'a jeté dehors. Mais il va venir." C'était triste de voir à quel point il restait loyal à ce type qui lui avait fait tant de mal depuis le début. Mais encore une fois, il était programmé pour ça. Son rôle était de servir son propriétaire. Il marqua un petit temps d'arrêt, semblant presque hésiter avant de prononcer quelques mots supplémentaires. "Si Dorian ne vient pas...vous pouvez me réparer ? Je n'aime pas être cassé."


© 2981 12289 0

∇▲∇▲

Why is the world like this ?
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Senara Ryder
Je me suis manifesté : 100 fois sur mes : 32 ans et je préfère : les hommes et je dois ma tête à : emy

Message(#) Sujet: Re: You deserve that somebody takes care of you ✯ Elliora Sam 7 Juil - 22:40


   
 
Poor thing

 

 
L'ex-voleuse était un peu maladroite avec les androïdes. Leur ressemblance avec les humains la perturbait toujours autant, et comme elle n'en avait jamais eu, elle se retrouvait bête devant eux. On avait beau lui dire que ce n'était que des machines, Senara n'était jamais parvenue à l'intégrer véritablement. Toujours est-il qu'elle se sentait mieux depuis qu'elle n'avait plus à faire taire sa conscience, et qu'elle pouvait simplement passer à côté sans leur courir après pour les traquer. Et franchement, lorsqu'elle voyait cet androïde, là, jeté et abandonné aux détritus, elle se posait de sérieuses questions sur qui était la machine sans cœur et qui était l'humain... Se penchant vers le robot aux cheveux blonds, elle lui demanda comment il allait et ce qui lui était arrivé. Parce que clairement, il s'en était pris plein la tronche et ça avait été violent. « Je suis cassé. J'ai besoin de réparations. Mais Dorian va bientôt venir me chercher pour s'en occuper. » Besoin de réparations ? Ce n'était rien de le dire ! Quant à ce Dorian, inutile de demander qui c'était, la réponse paraissait évidente. Pourtant, par réflexe, Senara la lui posa tout de même. « C'est ton propriétaire ? » demanda-t-elle doucement en le regardant avec compassion. Elle ne savait pas ce qu'avait pu faire cet androïde pour mériter un tel sort, mais la logique voulait que, justement, il n'avait rien fait de mal. Il ne le pouvait pas. Car ces nouvelles machines étaient régies par des règles auxquelles elles ne pouvaient pas désobéir, comme le fait d'être incapable de mettre un humain en danger. Elles étaient dociles que parfaites. Du coup, le problème ne pouvait venir que du propriétaire. Et lorsqu'elle voyait Gabriel, la brunette ne pouvait s'empêcher de penser que d'autres habitants de ce quartier devaient mener une vie indicible derrière leur belle porte de riches. « Dorian était en colère. Il m'a cassé. Il me casse souvent. Mais il me répare toujours. D'habitude, il me laisse dans l'appartement. Je ne sais pas pourquoi il m'a jeté dehors. Mais il va venir. » A cette explication, Senara ne put s'empêcher de soupirer de lassitude. Les hommes ne changeraient jamais... Sous prétexte d'avoir payé, ils s'imaginaient qu'ils pouvaient tout faire. Ces gens étaient tout simplement immoraux. Le propriétaire de cet androïde en était le cas typique, utilisant ce si aimable robot comme un punching-ball. « Mmm, je ne suis pas sûre qu'il viendra cette fois. S'il t'a mis ici, c'est sûrement pour que tu... euh, finisses à la casse. » déclara-t-elle après un instant de silence. Et de toute façon, elle n'était pas sûre de vouloir le laisser à ce « Dorian » s'il était aussi violent que ça. « Si Dorian ne vient pas...vous pouvez me réparer ? Je n'aime pas être cassé. » demanda-t-il alors, brisant définitivement le cœur de la belle brune. « Bien sûr. » lui sourit-elle avec douceur. « Par contre les magasins sont fermés donc je ne pourrais t'y emmener que demain. Ceci étant... je m'y connais un peu en réparation. Si tu viens maintenant avec moi, je pourrais déjà t'empêcher de t'éteindre définitivement. » enchaina-t-elle en lui tendant la main pour l'aider à se relever. Et puis emmener cet androïde n'était pas du vol. Elle l'avait trouvé sur la voie publique, et le fait qu'il soit jeté parmi les détritus indiquait bien que le propriétaire d'origine ne comptait pas le récupérer...

 
panic!attack

∇▲∇▲

she just wanna be free
Elle rêvait de devenir invisible : tout voir, tout entendre, tout apprendre, sans que rien de palpable ne signalât sa présence. Elle ne serait plus qu'une onde, un souffle, un parfum peut-être, rien qu'on pût toucher ou attraper.

©️ alaska.

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Elliott
Je me suis manifesté : 94 fois sur mes : 3 ans de vie. J'exerce la fonction de : androïde à tout faire et punching ball et je préfère : Erreur Système et je dois ma tête à : szop (vava) you_complete_mess (signa)

Message(#) Sujet: Re: You deserve that somebody takes care of you ✯ Elliora Ven 13 Juil - 3:13

you deserve that somebody takes care of youCette femme était la première à s'être arrêtée, à lui avoir accordé un peu d'attention. Tous les autres humains avaient préféré faire comme s'ils ne l'avaient pas vu, là, parmi les ordures. Mais cette humaine était différente. Elle était gentille, elle se souciait des autres. Du moins, c'était ce qu'Elliott se disait. Il parla de Dorian et hocha doucement la tête à la question de la jeune femme. "Oui. C'est mon propriétaire." L'était-il encore après tout ça ? L'androïde ne se posait pas vraiment la question, à vrai dire. Dorian l'avait acheté et il avait été à son service tout ce temps. La situation n'avait jamais été idéale, mais c'était la seule chose qu'Elliott avait connue. Il était persuadé que son propriétaire viendrait bientôt le chercher pour le réparer et il en fit part à l'humaine. Néanmoins, cette dernière lui annonça que ce ne serait probablement pas le cas et qu'il avait jeté Elliott là pour qu'il finisse à la casse. "Non. Pourquoi il ferait ça ? Je ne comprends pas." La casse. Il en avait vaguement entendu parler. C'était là que finissaient les androïdes cassés et dont on ne voulait plus. Qu'est-ce qu'Elliott irait faire là-bas ? C'était vraiment confus et incompréhensible.

Il ne voulait pas penser à cet endroit inconnu et préférait se dire qu'il serait bientôt réparé et que tout reviendrait à la normale. Si se faire frapper par son propriétaire était normal. Dans tous les cas, c'était la normalité d'Elliott. Il demanda toutefois à l'humaine si elle pouvait le réparer et un petit sourire finit par étirer ses lèvres lorsqu'elle lui assura qu'elle s'en occuperait, qu'elle pourrait faire en sorte qu'il ne s'éteigne pas définitivement. "D'accord." Elle voulait qu'il vienne avec elle. Il n'avait aucune raison de douter d'elle. Après tout, il était programmé pour écouter les humains, pour leur obéir, les servir. Il regarda cette main tendue vers lui, ne comprenant pas tout de suite pourquoi cette femme faisait ça. Les humains tendaient généralement la main pour saluer quelqu'un d'autre. Ou pour... aider quelqu'un ? Il tendit donc la main en retour, la main qui fonctionnait encore, et la serra doucement avant de tenter de se relever. Ce fut un échec cuisant puisqu'il retomba aussitôt dans les ordures. "Je n'arrive pas à me lever." Il chercha le regard de l'humaine avant de baisser aussitôt les yeux. "Je suis désolé. Je ne vous suis d'aucune utilité dans cet état." Qui voudrait d'un androïde tout cassé, de toute façon ?


© 2981 12289 0

∇▲∇▲

Why is the world like this ?
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Senara Ryder
Je me suis manifesté : 100 fois sur mes : 32 ans et je préfère : les hommes et je dois ma tête à : emy

Message(#) Sujet: Re: You deserve that somebody takes care of you ✯ Elliora Lun 23 Juil - 22:08


   
 
Poor thing

 

 
Ce Dorian dont il parlait était donc son propriétaire, comme elle l'avait supposé. Eh bien, il devait avoir un sérieux problème cet homme-là, pour endommager à ce point l'androïde qui, de par sa conception, ne pouvait pas se défendre. Pourquoi avait-il battu cette pauvre machine de la sorte ? Hélas, les humains avaient-ils vraiment une bonne raison pour se montrer si cruels ? La jolie brune avait appris à ses dépends que non. Et encore, sa prudence et son tempérament impulsif l'avaient sorti de nombres de situations épineuses qui auraient pu très mal se terminer. En même temps, une femme seule sans attache et sans foyer qui vivait dans la rue, Senara avait longuement été une proie facile. Autant dire que de son côté, elle avait toujours plus craint les êtres humains que les androïdes. Au moins ces derniers n'avaient jamais chercher à lui faire de mal. Ça ne l'avait pourtant pas empêcher de s'en prendre à eux pour survivre, un passé encore trop récent qui l'a faisait souffrir chaque fois qu'elle voyait Chris, l'androïde de son ami Gabriel. Il était si gentil et adorable ! Il avait même développer le sens de l'humour, et Senara comptait bien l'encourager dans cette voie-là ! Cet androïde était sûrement la première « personne » en qui elle avait confiance pour la première fois depuis des années. Peut-être même depuis toujours. Et puis maintenant elle faisait la connaissance de celui-là... Non, Senara ne pouvait pas simplement l'ignorer et le laisser à son triste destin. Mais elle devait maintenant lui expliquer que son propriétaire ne viendrait sans doute pas le chercher s'il avait décidé de le jeter aux détritus. « Non. Pourquoi il ferait ça ? Je ne comprends pas. » La brunette se pinça les lèvres, songeuse. Comment expliquer à un androïde qui est sensé ne rien ressentir et rien connaître des sentiments humains que certains sont tout simplement méchants, comme ça, sans raison particulière ? C'était déjà difficile pour elle de le comprendre alors l'expliquer... « Eh bien parce que... Parce que les humains sont des êtres qui agissent principalement en suivant leur émotions plutôt que leur raison, et parce que... Il y en a qui pensent pouvoir faire tout ce qu'ils veulent, alors ils font du mal aux autres sans aucune raison. » essaya-t-elle d'expliquer. « Et manifestement, entre ce qu'il t'a fait et l'endroit où tu te trouves... Je ne suis pas sûre qu'il revienne te chercher. » se sentit-elle mal de lui annoncer. Mais il serait stupide de se voiler la face. Personne ne mettait son androïde aux poubelles s'il comptait le réparer. Elle était donc sa dernière chance de la sortir de là, en espérant qu'elle n'arrivait pas trop tard pour l'empêcher de s'éteindre définitivement. Mais de ce qu'elle voyait, avec quelques outils et du sang bleu, elle pourrait le remettre sur le pied. Enfin, s'il la croyait au sujet de son propriétaire et qu'il accepte de la suivre. « D'accord. » répondit-il, avec un air perdu qui laissa bientôt apparaitre un léger sourire.

Lui tendant la main, Elliott la saisit après quelques secondes d'étonnement. Ce léger flottement rappela à la jolie brune la pauvreté de la condition des androïdes, ceux-ci étant traités comme des esclaves alors qu'ils les dépassaient à tout point de vue. Même pour ce qui était de la gentillesse, l'androïde avait fait attention de ne pas lui broyer la main lorsqu'il l'avait saisi. Et un doute germa dans l'esprit de la brune. Était-ce à cause d'un programme qu'il avait agi de la sorte, ou y avait-il, derrière tous ses fils électriques et sa pompe semblable à un cœur, une bienveillance humaine ? Les androïdes resteraient-ils à jamais des machines, ou bien leurs capacités hors du commun et leur potentiel à apprendre et à s'adapter leur ouvriraient les yeux un jour sur leurs conditions ? Mais alors que Senara réfléchissait à tout cela, Elliott retomba en arrière, apparemment trop endommagé pour pouvoir se mettre debout. « Je n'arrive pas à me lever. » déplora-t-il en baissant le regard, visiblement honteux d'avoir failli à sa tache. Senara de son côté, ne pouvait s'empêcher de trouver qu'il agissait beaucoup comme un humain, pour un androïde. « Je suis désolé. Je ne vous suis d'aucune utilité dans cet état. » Oui, c'est vrai que les androïdes étaient faits pour servir les humains... La brunette avait déjà oublié ce détail... Sauf qu'elle s'en fichait pas mal, parce qu'elle ne cherchait pas à se procurer un esclave. « Ce n'est pas un problème. » sourit-elle. « Parce que je cherche à t'aider, pas à te réparer pour t'utiliser. Si j'arrive à te remettre sur pied, tu seras libre. » affirma Senara. Puis elle sortit son portable et commanda un taxi. Si Elliott ne pouvait pas se lever, elle le porterait jusqu'à la voiture, puis jusque chez elle. Mais dans tous les cas, il était hors de question que son existence s'arrête ici, dans le caniveau.

 
panic!attack

∇▲∇▲

she just wanna be free
Elle rêvait de devenir invisible : tout voir, tout entendre, tout apprendre, sans que rien de palpable ne signalât sa présence. Elle ne serait plus qu'une onde, un souffle, un parfum peut-être, rien qu'on pût toucher ou attraper.

©️ alaska.

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Elliott
Je me suis manifesté : 94 fois sur mes : 3 ans de vie. J'exerce la fonction de : androïde à tout faire et punching ball et je préfère : Erreur Système et je dois ma tête à : szop (vava) you_complete_mess (signa)

Message(#) Sujet: Re: You deserve that somebody takes care of you ✯ Elliora Dim 2 Sep - 4:11

you deserve that somebody takes care of youElliott ne comprendrait sans doute jamais pourquoi son propriétaire lui avait fait ça, pourquoi il avait manifestement décidé de l’abandonner pour de bon. Il n’avait jamais rien fait de mal, jamais. Il avait toujours obéi au moindre de ses ordres, il s’était toujours plié à la moindre de ses volontés et pourtant, voilà comment il finissait. Cette jeune femme avait l’air gentille, elle déclara même vouloir l’aider. Là encore, il ne comprenait pas forcément. En même temps, comprendre ce genre de choses très humaines était compliqué. Il n’était pas programmé pour ça, même s’il connaissait évidemment certains codes lui permettant d’être utile aux humains. La jeune femme tenta de lui expliquer pourquoi son propriétaire avait fait ça et Elliott l’écouta attentivement. Chaque occasion d’apprendre était bonne. Il la regardait fixement, buvant ses paroles. « Alors, ce sont les émotions qui causent ce genre de comportement ? » Ça se tenait. Après tout, les androïdes n’agissaient pas comme ça. Ils ne détruisaient jamais sans raison. Ils ne détruisaient jamais tout court. Ils ne se mettaient pas en colère non plus, sauf si on le leur demandait. Et encore… c’était simplement feint, provoqué par un logiciel. « Merci pour ces explications. Je crois que je comprends un peu mieux. Est-ce que vous aussi, vous vous faites du mal aux autres sans raison, parfois ? » La question était légitime, non ? « Est-ce qu’il existe des personnes qui ne font jamais de mal aux autres ? » Il se demandait bien pourquoi il posait ces questions. Mais au fond, quelle importance ?

L’humaine déclara qu’elle voulait l’emmener chez elle pour le réparer. Elle avait presque réussi à le convaincre que son propriétaire ne le ferait pas et qu’il ne reviendrait plus le chercher. Est-ce que ça signifiait qu’il n’avait plus de propriétaire ? Est-ce que c’était seulement possible ? Quoiqu’il en soit, il accepta de suivre la jeune femme. Sauf qu’il était bien trop abîmé pour pouvoir se déplacer seul. Du coup, il s’excusa une nouvelle fois. Il ne pouvait lui être d’aucune utilité. Alors pourquoi voudrait-elle de lui ? « Pourquoi ? Quel est le but de me réparer si vous n’avez pas besoin de moi ? » Il pencha légèrement la tête sur le côté, cherchant vraiment à comprendre. « Libre ? » Qu’entendait-elle par là ? Un androïde ne pouvait être libre. Un androïde était forcément lié à un humain d’une façon ou d’une autre, un humain qu’il aidait, un humain qui lui donnait des ordres. « Si vous me réparez, vous serez ma propriétaire ? Je pourrais être à votre service ? » Il n’avait jamais été confronté à ce genre de situation et ça agitait quelque peu ses circuits. Brièvement alors qu’il s’interrogeait sur la suite des événements et sur le pourquoi de toute cette situation. La notion de liberté lui était inconnue et il ignorait qu’il y avait des androïdes différents, des androïdes qui, eux, étaient vraiment libres. Peut-être comprendrait-il mieux s’il était au courant, mais en l’occurrence, la question ne se posait pas. « Et si Dorian revient me chercher ? » Malgré tout ce que ce type lui avait fait, il lui restait fidèle. Ce n’était pas de sa faute, il avait été programmé comme ça. « Comment dois-je vous appeler ? » Il lui avait donné son nom, mais elle ne lui avait pas donné le sien. Pourtant, il était normal de donner son nom lors de présentations, non ?


© 2981 12289 0

∇▲∇▲

Why is the world like this ?
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Senara Ryder
Je me suis manifesté : 100 fois sur mes : 32 ans et je préfère : les hommes et je dois ma tête à : emy

Message(#) Sujet: Re: You deserve that somebody takes care of you ✯ Elliora Jeu 20 Sep - 12:15

 
Poor thing

 

 
Du mieux qu'elle put, Senara tenta d'expliquer à l'androïde pourquoi son propriétaire le frappait et décidait maintenant de l'abandonner parmi les détritus, alors qu'il l'avait toujours servi avec fiabilité et loyauté. Contrairement à eux, qu'on avait créé sans émotion pour s'assurer qu'ils ne puissent se rebeller - des esclaves des temps modernes en infiniment mieux - les humains étaient bien trop souvent victimes de leurs émotions au lieu d'en être maître. Depuis toujours, l'Homme avait ce problème d'être dans les extrêmes. Il se laissait aller et se complaisait dans son imperfection en utilisant celle-ci comme excuse pour faire le mal autour de lui sans jamais se remettre en question. Et parmi les failles qu'un humain possédait, il y avait notamment ce qu'on appelait les sept péchés capitaux, qui, en fait, représentaient fort bien le mal par lequel les humains aimaient se laisser corrompre. Elliott subissait la colère, tout comme elle-aussi en avait été la cible. Peut-être était-ce pour cela qu'elle s'était arrêtée en le voyant, et qu'elle cherchait à l'aider ? En tout cas, l'être humain était complexe, en dépit de certains dont le comportement était facile à discerner. Cela étant, Senara ne voulait pas noyer d'information l'androïde. De plus, elle restait consciente qu'en étant ici, elle prenait le risque d'être confronté au propriétaire d'Elliott. Car si ce dernier ne voulait plus de son punching-ball actuel, la trentenaire savait aussi qu'il n'accepterait pas que quelqu'un le lui « vole » même s'il s'en était débarrassé. « Alors, ce sont les émotions qui causent ce genre de comportement ? » Senara chercha à répondre le plus justement possible, mais une fois de plus, la réponse était plus compliquée que la question. « Les émotions sont de belles choses lorsqu'elles sont utilisés avec intelligence. Malheureusement certaines personnes, comme ton propriétaire, choisissent de ne prendre que le mauvais côté. Je ne sais pas si tu as déjà eu l'occasion de rencontrer d'autres humains, mais tu verras que tous ne sont pas comme lui. » lui promit-elle dans un sourire. « Merci pour ces explications. Je crois que je comprends un peu mieux. Est-ce que vous aussi, vous faites du mal aux autres sans raison, parfois ? » Devant cette question aussi personnelle qu'inattendue, Senara resta sans voix et l'observa un instant. Elliott posait cette question en toute innocence, cherchant à mieux comprendre les humains et reliant les faits entre eux. Mais il le faisait avec une perspicacité et une rapidité à laquelle la brunette ne s'était pas attendue. « Eh bien, malheureusement oui. C'est plutôt rare car j'essaie au maximum de l'éviter, mais il arrive que mes paroles ou mes actes m'échappent et que j'aille trop loin. Mais ensuite j'essaie de me rattraper. » avoua-t-elle en toute sincérité. Pourquoi lui mentir ? Senara ne voulait pas être hypocrite en prétextant qu'elle était mieux que les autres. Elle-aussi faisait des erreurs, sauf qu'elle cherchait à les limiter et à les réparer. Ceci dit, étant d'une nature solitaire et sensible, la jeune femme faisait preuve d'une intelligence du cœur qui la rendait fine psychologue. Une qualité qu'elle mettait à profit pour justement éviter les conflits en se montrant conciliante. « Est-ce qu’il existe des personnes qui ne font jamais de mal aux autres ? » Une fois de plus, Senara réfléchit aux mots qu'elle allait employer. Elle savait par avance que la vérité ne serait pas agréable à entendre mais voulait, pour autant que ce soit possible, la faire passer avec autant de douceur que possible, sans pour autant l'altérer. « Non, car c'est justement ce qui fait que nous sommes humains. Comme nous ne sommes pas parfaits, ils arrivent toujours qu'il y ait un accrochage entre nous, même minime. Mais ce qui compte le plus, ce n'est pas qu'on ne se fasse jamais de mal, c'est plutôt notre capacité à regretter nos actes, à demander pardon et à apprendre de nos erreurs. » Ça pouvait paraître étrange, complètement dingue et incohérent, mais c'était pourtant la vérité. Même entre amis on pouvait se blesser, ce qui n'empêchait pas par la suite qu'on se rabiboche et que l'amitié continue d'avancer. Parfois, ce genre de situation permettait même de se rapprocher.

Bon, il était maintenant temps de quitter les lieux. Le soleil descendait doucement mais sûrement dans le ciel, et Senara craignait toujours de se retrouver nez à nez avec ce Dorian si jamais ils restaient là trop longtemps. En revanche, elle préféra prévenir Elliott que s'il l'accompagnait, ce ne serait pas pour entrer à son service. Elle n'avait jamais possédé d'androïde et ne comptait pas commencer aujourd'hui. Elle qui détesterait être prisonnière et ne pas pouvoir agir à sa guise ne pouvait clairement pas infliger cela à quelqu'un d'autre. Et puis elle savait se servir de ses dix doigts. Elle n'avait aucune envie de terminer comme beaucoup de gens, affalés sur leur canapé à oublier de vivre. « Pourquoi ? Quel est le but de me réparer si vous n’avez pas besoin de moi ? » Une fois de plus, Elliott la surprit. C'est vrai qu'il ne devait pas comprendre, lui qui avait été conçu dans ce but et dont tout le système de réflexion devait tourner autour de « Comment satisfaire son maître. » Néanmoins, elle voulait vraiment qu'il prenne sa vie entre ses mains, parce qu'elle n'allait pas être du genre à se tourner les pousses pendant qu'il ferait tout à la maison. Elle était bien trop indépendante pour cela. A la limite, ils feraient de la colocation le temps de voir comment les choses tourneraient. Toujours est-il qu'elle lui répondit qu'il pourrait être libre une fois réparer et remis sur pied. « Libre ? » demanda alors l'androïde avec perplexité. Mmm, cette notion n'allait pas être simple à lui apprendre... « Oui, tu pourras agir sans attendre les ordres de qui que ce soit. Tu pourras faire des choses qui te plaisent. Enfin, quant tu en auras essayées. » ajouta-t-elle dans un sourire avant qu'il ne lui pose la question ou qu'il ne lui dise qu'il ne savait que répondre aux attentes de son propriétaire. « Si vous me réparez, vous serez ma propriétaire ? Je pourrais être à votre service ? » Ouais... ça allait prendre un peu de temps avant que l'androïde ne comprenne pleinement le sens du mot libre. En même temps, elle ne pouvait pas lui en vouloir, il ait été créé et conditionné dans ce but. « Je préférerai qu'on devienne amis plutôt que tu deviennes mon androïde. Mais tu peux rester avec moi si tu veux, oui. » De toute façon, elle ne le laisserait pas s'égarer dans la nature. Il finirait par tomber sur des casseurs ou, pire, sur des groupes comme elle en avait fait partie, et qui le mettrait hors d'état de fonctionnement pour lui piquer tous ses composants et les revendre. « Et si Dorian revient me chercher ? » Senara ne se faisait pas trop de souci à ce niveau-là. Certes d'un point de vu légal il en était le propriétaire et elle devrait le rendre. Mais il l'avait mis au recyclage, ce qui signifiait qu'Elliott était sensé être dans une décharge, et elle s'y connaissait suffisamment bien pour lui redonner une nouvelle identité en désactivant sa diode. « Il t'a abandonné et fait du mal. Tu n'es pas obligé de retourner vivre auprès de lui même si je doute qu'il revienne. Et à vrai dire, même s'il le faisait, je ne sais pas si je le laisserai faire. Tu mérites mieux. Peut-être que la prochaine fois il te tuera... » Senara utilisa des mots qu'elle espéra suffisamment fort pour dissuader l'androïde de retourner risquer sa vie. Mais au final, s'il voulait vraiment y retourner par devoir, la brunette savait qu'elle ne pourrait pas l'en empêcher. « Reste avec moi, et tu me diras ensuite où tu préfères être. » proposa-t-elle en le regardant avec bienveillance. « Comment dois-je vous appeler ? » Ah euh, oui, oups ! Elle avait complètement oublié cette phase-là ! Senara était tellement solitaire qu'elle n'avait que peu souvent l'occasion de se présenter aux autres. Du coup, elle en oubliait parfois ce genre de convenance, et c'était plutôt comique de remarquer que c'était l'androïde qui la rappelait à ce genre de convenance. « Ah oui, désolée j'oubliais... Je m'appelle Senara. » se présenta-t-elle enfin. Puis le taxi finit par arriver, et elle aida Elliott à monter à l'intérieur avant de s'asseoir à ses côtés. Elle dut se retenir de lui demander si ça allait, ayant du mal à se faire à l'idée que l'androïde qui se tenait là ne ressentait pas la douleur malgré le regard doux et innocent qu'il possédait. D'ordinaire, ceux-ci avaient un regard plutôt vide, mais pas Elliott. L'espace d'un instant, elle se sentit même envahie par l'angoisse de la vision d'un fantôme surgit du passé. A travers lui, elle se revoyait lorsqu'on lui avait annoncé la mort de ses parents, puis qu'elle avait atterri dans cet orphelinat avant qu'elle ne s'enfuit pour échapper à une tentative de viol. C'était un mélange d'incompréhension face à la violence de ce monde, avec une innocence dont on ne pouvait se débarrasser, trop pur pour être corrompu par ce genre de comportement. Oui, elle allait aider Elliott, cet androïde qui lui ressemblait tant, et fut soulagée de partir sans avoir eu à faire face à son ancien propriétaire. Désormais tout irait mieux pour lui, car elle serait là pour veiller à son bien-être.

 
panic!attack

∇▲∇▲

she just wanna be free
Elle rêvait de devenir invisible : tout voir, tout entendre, tout apprendre, sans que rien de palpable ne signalât sa présence. Elle ne serait plus qu'une onde, un souffle, un parfum peut-être, rien qu'on pût toucher ou attraper.

©️ alaska.

Revenir en haut Aller en bas
❝ Contenu sponsorisé ❞

Message(#) Sujet: Re: You deserve that somebody takes care of you ✯ Elliora

Revenir en haut Aller en bas
 
You deserve that somebody takes care of you ✯ Elliora
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Linda Berdoll : M. Darcy Takes a Wife : Pride and Prejudice
» [BISOUNOURS] Mes Care Bears
» Ewals Cargo Care (Tegelen)
» Wijnands Bulk Care (Lanaken)
» Nokia Care recommandable à Paris

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
New York 2040 :: New York :: Queens :: Logements-
Sauter vers: